Fondation André-Delambre
Accueil La Fondation Évenements Symposium Recherche Partenaires Média Collaborateur Contact  
SLA

" Une étincelle qui nous permettra de trouver une solution."

-André Delambre
Don
Programme
Inscription
Symposium 2005

SLA, y a-t-il de l'espoir ?
La Fondation André Delambre organise un symposium scientifique à l'INM

Symposium 2005Montréal, le 31 août 2005 – La maladie a tous les traits d’un tueur international : elle est connue sous plusieurs noms, elle frappe au moment le plus inattendu et la plupart de ses victimes en meurent. Il n’existe pas de traitement pour la sclérose latérale amyotrophique (SLA), qu’on appelle, selon les pays, « maladie de Lou Gehrig », « maladie de Sue Rodriguez » ou « maladie de Charcot ». Chaque jour, deux à cinq canadiens décèdent de cette maladie. La Fondation André Delambre (FAD) souhaite faire arrêter cet assassin et se tourne vers la recherche pour avoir de l’aide. La FAD commandite son premier symposium international sur la SLA, le 9 et 10 septembre prochain, à l’Institut et Hôpital neurologique de Montréal. Des scientifiques de trois continents vont y discuter des causes de la maladie et de nouvelles approches thérapeutiques, notamment les cellules souches et la thérapie génique.

« Une des missions essentielles de la Fondation André Delambre est de chercher des solutions » affirme Gilles Cloutier Ph. D., directeur scientifique de la FAD. « Nous savons que la recherche finit par porter fruit, l’histoire le prouve. Ce n’est qu’une question de temps, d’argent et de volonté. Nous espérons que ce symposium sera l’occasion d’échanger les connaissances, de susciter des collaborations scientifiques et de maintenir la motivation en vue de trouver un remède pour la SLA. »

La SLA est une maladie neuromusculaire progressive et fatale qui érode les neurones moteurs et qui, éventuellement, se traduit par une paralysie totale et l'incapacité de parler ou d'avaler. Tout le monde peut être atteint de la SLA qui affecte le plus souvent les personnes entre 50 et 70 ans. Les scientifiques mènent des recherches en vue de ralentir ou d’arrêter la progression de la maladie, mais en général, le patient décède dans les trois à cinq ans du diagnostic.

« La recherche progresse vers une meilleure compréhension de la maladie et de son évolution » selon le professeur Jean-Pierre Julien, conseiller scientifique auprès de la FAD. « Nous travaillons avec diligence pour trouver les causes et développer de nouvelles thérapies. »

Les représentants des médias sont invités à assister au symposium qui aura lieu les vendredi et samedi 9 et 10 septembre 2005, de 8 h 30 à 17 h, à l’amphithéâtre Jeanne Timmins de l’Institut et l’Hôpital neurologique de Montréal au 3801, rue Université, à Montréal. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter l’horaire ci-joint ou visiter le site www.fondationandredelambre.com. Tous les exposés scientifiques se feront en anglais.

Le vendredi 9 septembre à 12 h 30, il y aura un point de presse où il sera question des découvertes récentes et des perspectives thérapeutiques. De plus amples renseignements suivront.

La Fondation André Delambre
La Fondation André Delambre (www.fondationandredelambre.com) est un organisme à but non lucratif créé en 2003 par M. André Delambre qui a perçu la nécessité d’améliorer les soins et l’aide offerts aux patients atteints de la SLA et à leurs familles. Les membres du conseil de la FAD travaillent à l’avancement des objectifs de la fondation :

  • Aider les patients atteints de la SLA et leurs familles à obtenir des services d’aide dans les meilleurs délais
  • Stimuler et soutenir la recherche fondamentale et la recherche clinique sur la SLA
  • Sensibiliser le public et les instances gouvernementales à la SLA.

L’Institut neurologique de Montréal (www.mni.mcgill.ca) de l’Université McGill (www.mcgill.ca) est un institut de recherche qui se consacre à l’étude du système nerveux et des maladies neurologiques.  Fondé en 1934 par le réputé Dr Wilder Penfield, l’INM est l’un des plus grands instituts du genre au monde. Les chercheurs de l’INM sont des chefs de file en neurosciences cellulaires et moléculaires, en imagerie cérébrale, en neurosciences cognitives ainsi qu’en étude et traitement de l’épilepsie, de la sclérose en plaques et des troubles neuromusculaires. L’INM, avec son partenaire clinique l’Hôpital neurologique de Montréal (HNM), du Centre universitaire de santé McGill (www.cusm.ca) continue d’intégrer recherche, soins aux patients et formation et il est reconnu comme l’un des premiers centres en neurosciences au monde. Les spécialistes de l’Institut et Hôpital neurologique offrent des traitements et des soins pluridisciplinaires aux patients atteints de la SLA, de la maladie de Parkinson, de troubles de la mobilité, de la sclérose en plaques, de tumeurs cérébrales et d’autres troubles neurologiques et neurochirurgicaux.

Pour plus d’infirmation :
Christine Zeindler
Sandra McPherson
Relationniste, INM/HNM
514-969-0210 (cell.)
514-398-1902

 
 

Fondation André-Delambre

2540, Daniel-Johnson, #755
Laval (Québec) H7T 2S3

Tél: (450) 978-3555
Fax: (450) 978-1055

   
SLA
La Fondation André-Delambre Tous droits réservés ©2012
Ce site est hébergé par Hebergemonsite.com web design: Saffronweb.